Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog de Marcus Da Writer

ENTREPRENEURIAT DES JEUNES : PAR OU COMMENCER ?

13 Septembre 2013 , Rédigé par Da Writer Publié dans #De l'Entrepreneuriat

ENTREPRENEURIAT DES JEUNES : PAR OU COMMENCER ?

Elles sont nombreuses aujourd’hui, les conférences et autres rencontres autour de l’Entrepreneuriat, plus particulièrement de l’Entrepreneuriat des jeunes. En effet, on veut que les jeunes grandissent, qu’ils soient conscients des réalités, qu’ils prennent enfin des initiatives, et arrêtent de se plaindre du fait qu’il n’y ait pas de boulot pour eux une fois leurs études abouties. On veut au contraire, qu’ils en créent ; d’abord pour eux-mêmes, ensuite pour les autres qui n’ont pas eu la chance d’étudier, donc d’avoir de spécialisations –croyances saugrenues, en effet. Alors, la solution, il ne faut pas la chercher trop loin : c’est l’entrepreneuriat. Il faut entreprendre, leur répète-t-on à longueur de temps. Il faut créer des emplois. Vous en êtes capables. C’est le moment ou jamais. Osez !

Contrairement à ce que croient certaines personnes –les adultes en particuliers-, les jeunes sont prêts à oser. Ils veulent bien entreprendre. Après tous les bienfaits qu’ils ont entendus sur le sujet –vous pouvez devenir une success story-, il est évident qu’ils ont compris qu’être à son propre compte, est aujourd’hui la réponse à leurs angoisses : « Les années passent, et je grandis ; que vais-je faire de ma vie ? Que suis-je en train d’en faire ? Ce n’était pas ainsi que je me voyais lorsque j’étais plus jeune ! » Ces questions les turlupinent à longueur de journée. Ils veulent faire quelque chose, et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils vont, en masse, assister à ces conférences et autres rencontres autour de l’Entrepreneuriat, en espérant qu’au sortir de celles-ci, ils trouveront le nécessaire pour pouvoir enfin se lancer.

Mais que nenni ! Dans la plupart de ces conférences, qui réunissent parfois d’éminents entrepreneurs, l’on ne parle que des bienfaits de l’entrepreneuriat, de l’importance d’oser entreprendre, de la vie extraordinaire que les entrepreneurs qui ont réussi mènent désormais grâce au choix qu’ils ont un jour fait d’entreprendre etc. Et ces entrepreneurs de renchérir avec une nouvelle couche, en invitant à nouveau les jeunes à entreprendre, car « entreprendre est le meilleur moyen de transformer sa vie dans le bon sens ». Que de belles et grandes citations, encourageantes à souhait, mais malheureusement parfois inefficaces. Ce qu’oublient ces entrepreneurs aguerris, c’est que ce ne sont pas de cours sur l’Entrepreneuriat dont ces jeunes ont besoin –loin de moi l’intention de remettre en question leur pédagogie. Il est aujourd’hui possible, pour celui qui le désire, de trouver, grâce aux centaines de sites web consacrées à cela, toutes les informations relatives à l’Entrepreneuriat. Ainsi, leurs speech, aussi émouvants et instructifs soient-ils, ne peuvent hélas créer des entrepreneurs. Et ce n’est d’ailleurs pas ce que ces jeunes-là viennent chercher dans ces conférences et autres rencontres.

Peter Drucker disait : « L’Entrepreneuriat est ni une science, ni art. Il s’agit d’une pratique ». En effet, l’on peut apprendre l’Entrepreneuriat, mais pas apprendre à devenir entrepreneur. C’est comme pour l’écriture. L’on apprend certes à écrire, mais pas à devenir écrivain. Ce sont des aptitudes que l’on a ou pas en nous, et que l’on développe grâce à la pratique. Comme Simone de Beauvoir qui disait : « on devient écrivain en écrivant », l’on pourrait aussi dire que l’on devient entrepreneur en entreprenant. Mais pour ce faire, l’on a parfois besoin des témoignages de ceux qui ont blanchi sous le harnais. Leur expérience peut servir de déclencheur, et de source d’encouragement, lorsque les choses vont mal. Voilà ce dont ont besoin ces jeunes aspirants entrepreneurs. Ils ont besoin de connaitre le parcours individuel d’entrepreneurs qui ont réussi, savoir ce qui les a décidés de se lancer, et comprendre où et comment leur est venue cette brillante idée qui est le socle de leur réussite. N’est-ce pas là le seul véritable patrimoine de l’entrepreneur ? Toute entreprise est partie d’une idée, d’une seule, aussi brillante que banale fut-elle. C’est là justement ce qui manque à ces jeunes aspirants entrepreneurs : L’idée de base.

Où et comment trouver son idée d’Entreprise ? Telle est la grande question.

En Afrique en général, particulièrement au Sénégal, les gens refusent d’être ingénieux. Tout le monde a en soi un génie qui dort, et qu’il faut réveiller ; mais certains ne font pas cet effort-là. Le petit nombre qui le fait, a soit été à l’Etranger, ou est issu de familles dans lesquelles l’ingéniosité se transmet de génération en génération. Les autres, eux, préfèrent imiter, parce qu’ils se disent que si telle activité a marché pour untel, cela marchera forcément aussi pour eux. Ainsi, lorsque le voisin crée une boutique, ouvre un cyber, ou un service informatique ; eux aussi créent une boutique, un cyber ou le même service informatique. Ils sont conscients de la concurrence qu’ils engendrent, mais se disent que leur projet est de bon aloi, car cela a bien marché pour le voisin. Sans avoir aucune maitrise, aucun savoir pour ces domaines, ils s’y lancent à l’aveuglette. Et finalement –mais pas étonnamment-, leur affaire ne marche pas ; ce qu’ils trouvent injuste et anormal, du reste.

Mais pourquoi ne marche-t-elle pas pour eux, alors que le voisin, qui fait la même chose, voit son affaire prospérer ? Eh bien, c’est peut-être parce que cette affaire c’est son dada à lui, et non pas la leur. Il en est de même pour toute idée d’entreprise. Ce n’est pas parce que Marc Zuckerberg a créé Facebook, et est devenu par la suite milliardaire, que vous aussi deviendrez milliardaire en créant le jumeau de Facebook ! Lui était -et est toujours d’ailleurs- un geek de l’Informatique, un amoureux des codes. C’est sa passion, ce pour quoi il pouvait -et pourrait toujours- travailler sans percevoir le moindre sou. Or, pour vous, cela ne serait qu’une source de richesse. Vous verrez le profit avant la passion, ce qui n’est pas la même chose, car, au moindre coup de tonnerre, vous irez vous abriter ailleurs, alors que lui restera et protégera son projet ; parce qu’avant d’être un projet, c’est sa passion.

Il faut que vous trouviez ce qui vous passionne réellement, et le transformiez ensuite en source de revenu. C’est la seule façon de réussir ; et c’est ce que ne disent pas souvent les entrepreneurs qui connaissent le succès. D’où et comment leur viennent ces idées extraordinaires, qui nous laissent parfois pantois, rien qu’en y repensant ? Certes, parmi eux, il y a des véreux, brillants –cela va de soi-, mais véreux quand même, qui ne savent que « voler » les idées des autres, et les transformer en succès. Mais que voulez-vous ? Vous avez une bonne idée, mais n’êtes pas assez courageux et audacieux pour la mettre en pratique et la développer ; il ne faut pas être surpris que le premier venu, qui, lui était à la recherche d’une idée, s’en empare et la développe.

A ceux qui disent : « il m’a piqué mon idée ! » ; j’aimerais demander : où étiez-vous quand cela est arrivé ? Et à ceux qui disent : « c’est fou ! J’avais la même idée, mais je n’ai pas osé », j’aimerais dire : non, ce n’est fou. Il y a ceux qui saisissent les opportunités, et ceux qui les regardent faire. Vous êtes dans le deuxième lot, c’est tout.

Mais il n’y a pas que des entrepreneurs véreux, heureusement. Une bonne partie réussissent honnêtement, et au prix de plusieurs sacrifices. Ce sont ceux qui ont su allier passion et travail, ce qui, sans surprise, a engendré le succès. Alors, avant de penser à bâtir un empire économique, trouvez votre idée ! C’est par là qu’il faut commencer. C’est par là que tous ces grands entrepreneurs ont commencé. N’imitez pas, juste parce que cela a réussi chez l’autre. Et ne vous dites pas : « parce que tel site ou magazine a dit que ces idées vont marcher, alors elles vont forcément marcher ». C’est faux. Et j’assume mes mots. Cherchez plutôt ce qui vous passionne réellement, et réfléchissez ensuite au moyen d’en faire votre travail, ce qui vous générera du revenu. C’est le seul moyen pour travailler et être heureux en même temps. On peut peut-être vous voler votre idée, mais une chose est certaine, personne ne viendra vous voler votre passion.

Dans le prochain article de cette catégorie, je partagerai avec vous quelques trucs et astuces pour trouver son idée d’entreprise. Il s’intitulera : Entrepreneuriat : Où et comment trouver son idée d’entreprise ?

Da Writer.

Si un homme, pour une raison ou une autre, a la chance de vivre une existence extraordinaire, il n'a aucun droit d'en garder le secret pour lui-même.

JACQUES-YVES COUSTEAU

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article